Bambou, coton, jute,etc.:  les bienfaits des sous-vêtements en fibres naturelles sur l’intimité masculine

Bambou, coton, jute,etc.: les bienfaits des sous-vêtements en fibres naturelles sur l’intimité masculine

 Tissu respirant : de l’air pour votre peau

C’est une de nos résolutions post-confinement : s’adresser un peu plus souvent à la gente masculine ;-)

Messieurs, vous ne soupçonnerez jamais les nombreux avantages d’enfiler des slips et boxers en fibres naturelles par rapport à ceux en matières synthétiques. Au beau milieu des raisons environnementales et de confort, on en oublie beaucoup la santé. Les sous-vêtements en fibre naturelle, comme le bambou, la jute, le lin ou encore le coton, sont des tissus respirants qui ont des propriétés hypoallergéniques. Pour faire simple : pas de transpiration et vous sauvez votre peau (au sens propre).

Pas grand-chose de pire que la sensation de moiteur dans la zone la plus secrète de l’homme. Les fibres naturelles permettent l’aération la plus authentique qui soit. C’est comme pour certains aliments, ça se conserve au frais et au sec. Normalement là c’est le moment où vous courez au tiroir à caleçons vérifier les étiquettes. Le verdict est sans appel : 100% polyester. C’est une tragédie. Une seconde mesure d’après-confinement s’impose : préserver son entrejambe. C’est votre jour de chance, on s’occupe de vous.

Les fibres naturelles boostent votre libido

Aussi dingue que cela puisse paraître, des recherches ont démontré le lien entre le tissu des sous-vêtements que l’on porte et les performances sexuelles. Ainsi, les tissus respirants et hypoallergéniques vont renforcer votre envie d’ébats sexuels, en plus de vous éviter l’impuissance. Le polyester et les matières synthétiques vont quant à elles avoir un impact négatif sur votre désir et vous empêcheront d’être à la plénitude de vos moyens. Un tel fiasco après deux mois d’enfermement sans avoir vu sa moitié lorsqu’on ne vit pas avec est tout simplement inacceptable. 

La grille de constat des études urologiques est formelle là-dessus : les tissus tels que le coton, le bambou, le lin entre autres, pour peu qu’ils composent l’intégralité de votre boxer, vous mettront en paix avec votre sexualité. Vous prendriez quelques risques avec du 50% coton 50% polyester. Ne comptez même pas retirer votre sous-vêtement s’il est à 100% matières synthétiques. Et c’est vérifiable chez tout le monde, y compris chez nos amis les rats. 

Sous un angle plus altruiste, on pense évidemment au bien-être de notre chère planète, qui a pas mal respiré (elle aussi) ces derniers temps et qui l’a bien mérité après tout. C’est aussi agréable au toucher : 29% des hommes favorisant les fibres naturelles au synthétique disent les préférer car elles sont douces. Pour résumer toute l’affaire : dans un monde idéal, on aurait le droit à des boxers en bambou et anti-ondes pour sauvegarder encore mieux la fertilité. L’outfit de rêve…